Le jonglage doit sa pérennité à la capacité qu’ont ses artistes de renouveler le genre. Une partie de la nouvelle génération, à l’image de l’Allemand Jochen Schell, dédaignant les figures aériennes, explore les possibilités offertes par le lent déplacement des objets conçus comme autant de prolongements du corps (image by Olivier Blaise)
Le jonglage doit sa pérennité à la capacité qu’ont ses artistes de renouveler le genre. Une partie de la nouvelle génération, à l’image de l’Allemand Jochen Schell, dédaignant les figures aériennes, explore les possibilités offertes par le lent déplacement des objets conçus comme autant de prolongements du corps
©Olivier Blaise
lightstalkers.org/olivier-blaise | View all images in this gallery | Play slideshow | Feed-icon-10x10-dim Subscribe via RSS
Icon-previous Icon-next